[RETROGAMING] The Revenge of Shinobi / MegaDrive

Publié le par Cormano

The Revenge of Shinobi
Support : SEGA MegaDrive
Editeur : Team Shinobi / SEGA
Sortie : 1989
Action/plateforme 1 joueur

[RETROGAMING] The Revenge of Shinobi / MegaDrive

Joe Musashi est de retour, et il n’est pas content. Le clan Zeed, qu’il avait pourtant détruit dans le premier épisode, s’est reformé sous l’appellation… Neo Zeed ! Et ces derniers ont eu la mauvaise idée d’occire le vénérable sensei de notre héros et de kidnapper sa belle promise. Seul contre tous, le valeureux ninja débarque donc pour la première fois sur les 16 rutilants bits de la toute jeune Megadrive (nous sommes en 1989), tout de blanc vêtu pour l’occasion, et entend bien faire payer les vilains du clan adverse pour cet affront.

Nous démarrons donc notre aventure, armé de katana et shurikens, au cœur d’une forêt de bambous, à l’entrée du dojo de notre clan assailli par les ninjas ennemis. Il nous faudra donc littéralement nous «tailler» un chemin parmi ceux-ci pour atteindre leur chef.

L’origine arcade de la série se ressent d’emblée : le jeu se prend rapidement en main et d’ailleurs le maniement au stick arcade, pour ceux qui veulent s’essayer au titre en émulation, est parfaitement adapté en terme de confort et de sensations. Au niveau des commandes c’est très simple : un bouton pour sauter, un second pour lancer des shurikens ou frapper au katana si on est à portée, et enfin un troisième pour déclencher un coup spécial, qu’on pourra sélectionner en accédant à un menu par pression sur Pause.
La structure du jeu est classique, avec des stages de longueur moyenne divisés en 2 parties, qui se terminent sur un boss et une très courte scénette qui indique notre avancée.

[RETROGAMING] The Revenge of Shinobi / MegaDrive

Avancée qui s’effectuera principalement à coups de die’n’retry, à savoir qu’il va falloir régulièrement mémoriser les passages des niveaux pour les parcourir efficacement avec la tactique adéquate. Certains d’entre eux feront grincer les dents les joueurs les plus imprudents ou précipités, comme les fameuses cascades qui demandent patience et précision. Personnellement j’ai trouvé ça plutôt raccord avec l’incarnation d’un ninja aux nerfs d’acier. Mais au fond le jeu n’est pas vraiment très difficile, dans le sens où il ne nécessite pas de gros skill comme un Ninja Gaiden, à la limite juste un peu de timing pour les sauts, ce qui n’est pas désagréable une fois pris le coup.

[RETROGAMING] The Revenge of Shinobi / MegaDrive

Il faudra donc apprendre à connaître ses ennemis, assez variés (ninjas, samurais, ballerines, shaolins, militaires, créatures volantes...), et surtout leurs emplacements et leurs points faibles pour progresser sans trop d’encombre dans les niveaux. Ces derniers, tout aussi diversifiés, nous feront traverser une base militaire, le cargo d’un avion, une autoroute, un quartier chinois… en jouant avec la verticalité et certains mécanismes propres aux environnements, tels les ouvertures qui provoquent des appel d’air dans l’avion, des tapis roulants dans la fabrique, etc.

Les boss quand a eux sont aussi improbables que mémorables, on affrontera par exemple un Shadow Dancer dans une discothèque, Godzilla, Terminator, Spiderman ou même Batman. A noter d’ailleurs que le jeu existe en 2 versions, l’originale qui se moque royalement des droits d’auteurs, et une seconde dans laquelle seul Spiderman possède un copyright, les autres célébrités ayant été plus ou moins modifiées pour l’occasion.

[RETROGAMING] The Revenge of Shinobi / MegaDrive

Le gameplay est dans l’ensemble plaisant avec un perso bien réactif, et le jeu est pourvu d’une technique maîtrisée qui garantit fluidité et absence de ralentissements. Graphiquement ce n'est pas mirobolant mais ça reste honnête, surtout pour les débuts de la console, et on pourra reprocher la démarche un peu raide de notre héros, caractéristique de cette série. Personnellement je préfère les ninjas qui courent katana en main, façon Ninja Gaiden, mais bon.

L’ambiance du titre est excellente, en tout cas pour les amateurs de jeux d’arcade au style vieillot, cliché et kitsch. Comme dans un Streets of Rage, les musiques participent beaucoup à l’atmosphère. Les déficients auditifs dénigrent souvent le son de la MegaDrive, mais restitué avec une bonne sono et une bonne acoustique, il est ici parfait, cristallin et profond. Les musiques de Yūzō Koshiro sont excellentes, très synthés ‘90 lorgnant parfois vers l’oriental. Elles sont entraînantes, mélodieuses et ambiançantes. Pour autant les thèmes ne sont pas forcément très mémorables, mais en jeu ça fonctionne impec’ ! Le seul bémol étant pour le dernier stage, labyrinthique et oppressant, qui est affublé d'une musique trop nerveuse, au contraire du boss final qui a pour sa part droit à un thème d'ambiance plutôt mystique, ils auraient mieux fait de les inverser.

Ce Shinobi m'a procuré beaucoup de fun, c’est typiquement un jeu que je referais de temps en temps, via ses modes plus difficiles. J’avais déjà aimé Shadow Dancer pour des raisons similaires, celui-ci est du même tonneau... de bon saké !

SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Plus fort que le Mauvais Coin ou Ebouse !?

Publié le

Plus fort que le Mauvais Coin ou Ebouse !?

Une console de jeu rétro à vendre ? Un stock de cartouches Master System ? Un vieil ordinateur Amstrad ou TO7-70 dans le fond du grenier ? Des jeux électroniques des années 80 qui vous embarrassent ? Venez donc ouvrir un stand sur la braderie-brocante de Gamopat ! Marre des enchères sur Ebouse ou des arnaques du Mauvais Coin ? Venez acheter ou vendre auprès de nos Gamopats poilus fans de rétrogaming !
 
Lien vers le forum et la brocante : http://www.gamopat-forum.com/

Publié dans FORUM

Partager cet article

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Publié le par Feyd

HARRIER ATTACK
Support : Amstrad CPC

Sorti à l'origine sur Oric et Spectrum
Editeur : Amsoft
Année : 1984


D'aussi loin que je me souvienne, le tout premier shmup auquel j'ai joué n'était pas la version Amstrad de R-Type mais un autre jeu bien plus obscure et d'une réalisation bien plus modeste, à savoir Harrier Attack.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Harrier Attack est un jeu vidéo de type shoot them up développé par Durell Software et sorti en 1983. Le jeu est semble-t-il d'abord sorti sur Oric1 puis a été porté sur Sinclair ZX Spectrum et Amstrad CPC par Mike Richardson. A noter que le jeu existe aussi sous le nom ''d'Exocet'', fallait vraiment oser pour un jeu anglais ! Mais avant d'évoquer le jeu en lui même je vais m'attarder sur ce que représente le CPC 464 pour moi.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

C'était dans les années 80, je vivais dans la petite commune de Maintenon en Eure et Loir, mes parents étaient enseignant et n'étaient pas encore divorcé. Un parent d'élève avait proposé à mon père de lui vendre un CPC 464 mais ce dernier n'étant pas intéressé, déclina l'offre (faut dire mon père était dans les travaux de la maison familiale et avait sans doute d'autres dépenses en tête), néanmoins quelques temps plus tard, le parent d'élève en question en fit don à mon père, sans doute avait il vraiment envie de s'en débarrasser. Le CPC 464 d'Amstrad fut mon entrée dans le monde des jeux vidéos si on met à part les premiers petits jeux électroniques portables.

Le CPC 464 a toujours été considéré comme ''l'ordinateur des pauvres'', ce qui est parfaitement assumé par la politique publicitaire d'Amstrad dans le sens où la marque visait un ordinateur familiale simple d'utilisation et accessible financièrement bien que limité au niveau de ses performances. L'ordinateur, bien que limité et fournit dans ce cas précis avec un moniteur vert monochrome représenté quand même un beau cadeau pour l'époque et mon père et moi nous sommes amusé sur pas mal de jeux, dont certains piraté sur la chaîne hifi du salon comme Manic Miner par exemple.

Parmi ces jeux pirates nous y trouvions quelques jeux à la réalisation certes très limité (même pour cette machine) dont un  petit jeu de sous-marin en 2D dont j'aimerais bien retrouvé le nom (si ça vous parle n'hésitez pas à me le dire s'il vous plais, cela m'intéresse beaucoup !) et un jeu avec un petit avion, du moins c'est comme ça que je le désignais à l'époque, à savoir, Harrier Attack.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Je me répète mais Harrier Attack un jeu à la réalisation modeste (ce qui ne veux pas dire que le jeu est mauvais loin de là !) mais c'est vrai que si on le compare au portage de R-Type sur la même machine par exemple on se rend mieux compte du faussé visuel qui sépare les deux jeux. R-Type sur CPC :

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Mais revenons au sujet initial, à savoir mon tout premier shmup, Harrier Attack. Scénario assez simpliste vous vous en doutez, vous êtes aux commandes d'un Harrier britannique, vous décollez d'un porte avion dans le but de bombarder un territoire ennemi. Le jeu étant sorti en 1983 il est donc fort probable que celui s'inspire de la guerre des Malouines opposant l’Angleterre à l'Argentine, l'esthétisme du jeu nous y font d'ailleurs beaucoup penser, surtout si l'on prend en compte un de ses autres noms, à savoir "Exocet".

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Le jeu est assez simple concernant sa prise en main, une fois décollé du porte avion (ou porte aéronef pour les puristes des STOBAR et non pas des portes avions muni de catapultes, les CATOBAR comme notre Charles de Gaulle national). Le jeu opte pour un scrolling horizontal. Vous disposez de deux types d'armes, les missiles principalement utilisé pour le combat aérien et les bombes pour les attaques au sol (bien que les deux armes puissent être utilisé contre tout types d'unités et de bâtiments en fonction de la situation). L'avion est détruit dès qu'il est touché par un missile ou qu'il heurte quelque chose par contre il semble que cela soit aléatoire concernant la DCA (petites traces noire l'écran).

Visuellement malgré que le jeu soit simple (on pourrait presque parlé de dinosaures si Space Invaders n'existaient pas) on comprend bien à quelles unités nous avons à faire et tout est parfaitement lisible à l'écran. Le niveau commence en pleine mer, puis à la campagne avant d'arriver en pleine ville où l'on peut s'en donner à cœur joie question bombardement d'installation militaires. D'un point de vu sonore le jeu s'en sort plutôt bien vu les moyens de l'époque et les limitations de sa réalisation, pas de musique mais des effets sonores parfaitement cohérents avec ce que l'on est en droit de s'attendre d'un univers militaire.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Le jeu a une petite particularité intéressante, à savoir les nuages où il sera possible de s'y cacher mais attention cela va dans les deux sens car vos ennemis le pourront aussi. La mission se termine lorsque le bombardement de ce qui semble être une île est terminé et que vous devrez ensuite poser votre Harrier sur le porte avion avant de repartir vers votre prochaine mission. Je ne crois pas que le jeu dispose de fin, à vrai dire je ne peux pas vous en dire plus, mon Amstrad ayant à moitié rendu l'âme dans les années 90, je n'ai pas pu vérifier.

Concernant mon CPC, plus rien ne s'affiche à l'écran, pourtant l'ordinateur s'allume et le courant passe toujours. Je l'ai encore (je n'ai jamais pu me résigner à m'en séparer) mais je ne sais pas ce qu'il a (aucune compétence dans le domaine). Un ami m'a légué son 6128 dans les années 2000 mais celui ci dispose d'un lecteur de disquette, je ne peux donc plus jouer à Harrier Attack qui est au format cassette.

[RETROGAMING] Harrier Attack / Amstrad CPC

Voilà, c'est tout concernant Harrier Attack un petit jeu sans prétention qui représente pour moi toute une époque, celle qui symbolise un peu mes débuts dans le monde du jeu vidéo et celui des shmups en particulier.

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

La guerre est finie ?

Publié le par Dr Floyd

Une démo sympa sur C64 pour apaiser les tensions entre le clan des winners (Atari) et le clan des loosers (Commodore) ? 

;)

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

The Cursed Knight, la démo plus forte que toi !

Publié le par Dr Floyd

The Cursed Knight, la démo plus forte que toi !

On a découvert il y a quelques temps le projet Megadrive The Cursed Knight, très prometteur ! Voici qu'aujourd'hui Guigui nous balance sur le forum que la démo du jeu est dispo et téléchargeable sur le site officiel ! Bordel de sprites !

Les auteurs aimeraient avoir des retours sur cette démo, donc n'hésitez pas à donner votre avis sur le fofo :
https://www.gamopat-forum.com/t110149-the-cursed-knight-homebrew-100-fr#3320032

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Les Astuces du Dr Tutut !

Publié le par Dr Floyd

Pour ne pas perdre vos données sur disquette....

Pour ne pas perdre vos données sur disquette....

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

Super ICARUSDorah ?

Publié le par Dr Floyd

Super ICARUSDorah ?

ICARUS, c'est un nouveau shoot'em up néo-rétro en développement sur PC, dans la lignée de Gradius. Je l'ai essayé (une démo donc), c'est franchement très bien fait et agréable, mais il y a un petit malaise : ça ressemble beaucoup trop à Super Hydorah... l'inspiration est vraiment trop importante. Bon, on verra bien sur la version finale ;)

Partager cet article

No More Nintendo Direct ?

Publié le par Dr Floyd

No More Nintendo Direct ?

Oh les coquins, un Nintendo Direct Mini totalement surprise ! On doit en être à 27 "Nintendo Mini" depuis le dernier Nintendo Direct non ? Nintendo Direct qui désormais doit remonter à... je ne sais plus... Macron 1er était déjà président à l'époque ou c'était encore Moumou ? 

La réelle surprise c'est la sortie AUJOURD'HUI de No More Heroes 1 et 2 en démat ! 18 boules chaque jeu quand même... avec 10% de réduc actuellement, mais ça fait mal au cul quand même. Après, en étant confiné, on peut craquer pour passer le temps...

Aussi une démo gratos de Hyrule Warriors dispo là maintenant... Perso ayant préco le jeu je préfère éviter pour avoir la surprise le jour J juste après avoir enlever le blister (le meilleur moment dans un jeu vidéo !). Je vous laisse je vais acheter du PQ et des pates.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[MAJ] Dragonborne, un RPG épique sur Game Boy ?

Publié le par Dr Floyd

[MAJ] Dragonborne, un RPG épique sur Game Boy ?

Dragonborne, c'est un nouveau RPG anglais en cours de finalisation sur Game Boy, oui sur le Game Boy original noir & blanc qui déchire le slip, et il semble vraiment ambitieux et épique. Le jeu est prévu en ROM téléchargeable (12£), en cartouche (23£) et en version complète (42£). En préco actuellement sur le site de Spacebot-Interactive, la disponibilité est annoncée pour janvier 2021.

[MAJ] Version française
Des négos sont en cours pour une version française via un membre de Gamopat qui se chargera de la traduction. Il faudrait 200 préco pour valider cette version. Si vous êtes intéressé il faut renseigner votre adresse sur cette page :
https://www.spacebot-interactive.com/french-translation

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Fire Emblem fête ses 30 balais

Publié le par Dr Floyd

Fire Emblem fête ses 30 balais

Le jeu à l'origine de Fire Emblem déboulera le 4 décembre sur le Sexshop de la Switch, jeu de 1990 (Nes) jamais sorti en Europe pour rappel. Je reprend ma respiration pour vous balancer le titre : Fire Emblem Shadow Dragon and the Blade of Light... Pfiiouuuu !

Jeu traduit en anglais, avec quelques changements : nouveau système de sauvegarde, rembobinage pour les kékés, etc... à prix assez correct, 5.99 boules. Ca semble bien plus sympa et sexy que les versions 3D récentes... Un joli "cadeau" pour les 30 balais de la licence.

Publié dans NEWS

Partager cet article